DiamantagePerlant

DiamantagePerlant

Colère des peuples : Les riches sont inquiets et ils devraient vraiment s'inquiéter des inégalités. Certains d'entre eux iraient sur une autre planète si ils le pouvaient.

Les super-riches se barrent...


Les super riches, les gérants de hedge funds, achètent des propriétés éloignées des centres urbains dans la plus grande discrétion, afin de pouvoir se réfugier en cas de troubles civils, compte tenu de l'effondrement social en cours.
Les financiers du monde entier, un peu nerveux en ces temps troubles, ont commencé à acheter des terrains avec des pistes d'atterrissage, des maisons et des terres dans des lieux tels que la Nouvelle-Zélande, afin de pouvoir fuir les évènements à venir.

Avec la dégradation des conditions de vie de la population, les émeutes comme celles de Londres en 2011, de Ferguson et d'autres parties des États-Unis l'année dernière, de nombreux dirigeants financiers craignent de devenir la cible de la fureur publique.

Robert Johnson, président de l'Institut de la nouvelle pensée économique, a précisé au Forum économique mondial de Davos, que de nombreux gestionnaires de fonds planifiaient déjà leur fuite.
Robert Johnson : "Je sais que les gestionnaires de hedge funds dans le monde entier achètent des pistes d'atterrissage et des fermes dans des endroits comme la Nouvelle-Zélande, pour pouvoir s'y réfugier."
Hideaway : les gens riches sont en train de s'organiser pour fuir dans des endroits éloignés du monde

M. Johnson a déclaré que la situation économique pourrait bientôt devenir insupportable et que même dans les pays les plus riches la misère gagnait.

Il a précisé : "Les gens ont besoin de savoir qu'il y a des possibilités pour leurs enfants - qu'ils auront la même possibilité que quelqu'un d'autre.

"une boucle de rétroaction infernale est à l’œuvre. Les politiciens s'approprient de plus en plus d'argent et l'utilisent pour en obtenir encore plus."

Ses commentaires ont été appuyés par Stewart Wallis, directeur exécutif de la New Economics Foundation, interrogé par CNBC Africa : "les terrains avec pistes d'atterrissage en Nouvelle-Zélande et tout ce genre de chose, sont un moyen de pouvoir fuir le cas échéant. Certains d'entre eux iraient sur une autre planète si ils le pouvaient. "

Il a ajouté: "Je pense que les riches sont inquiets et ils devraient vraiment s'inquiéter des inégalités. Pourquoi est-ce important ?"

"La plupart des gens ont vu les statistiques d'Oxfam, nous savons maintenant que 1 % des habitants de la planète possèderait 48 % du patrimoine, contre «seulement» 44 % en 2009. Le seuil des 50 % devrait être dépassé en 2016"! "


Source
Vu ici

 



06/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres