Trois personnes jugées pour avoir récupéré des denrées périmées

LIBERATION 3 février 2015 à 08:25

 

Pour la justice, se servir dans une poubelle qui n'est pas située sur la voie publique revient à voler.
Pour la justice, se servir dans une poubelle qui n'est pas située sur la voie publique revient à voler. (Photo Alain Jocard. AFP)

 

Se servir dans les poubelles des supermarchés, est-ce voler ? Pour la justice, oui, si la poubelle ne se trouve pas sur la voie publique. Pour avoir récupéré des denrées, dont la date de péremption était dépassée, dans les poubelles situées dans la cour intérieure d'un Intermarché de Frontignan (Hérault), trois personnes seront jugées ce mardi après-midi, rapporte France Inter. Les faits remontent à fin mai. Arrêtés par la Brigade Anti-Criminalité, ces personnes ont passé douze heures en garde à vue, raconte la radio, et ont été poursuivies pour avoir «frauduleusement soustrait des denrées périssables avec date dépassée». 

Il y a quelques jours, Libération était parti en virée avec les «gars’pilleurs», qui font de la récup dans les poubelles des supermarchés pour redistribuer les denrées saines, alors qu'un député veut légiférer en ce sens. Retrouvez notre reportage, en accès libre

LIBERATION